LE QUARTIER DU PARC CENTRAL

C’est le quartier le plus aéré du Plateau de Kirchberg. Il accueille le Centre National Sportif et Culturel dit “Coque” (Roger Taillibert, architecte) et l’Ecole Européenne (Christian Bauer, architecte) qui se voit adjoindre une nouvelle unité de sports et dont le village pédagogique est adapté, en attendant l’ouverture de l’Ecole Européenne 2 à Bertrange-Mamer. Ces réalisations sont construites en bordure du Parc Central, respectivement au Sud et au Nord. En vue d’élargir l’éventail des loisirs dans le Parc Central, le Fonds avait confié en 2007, un projet de buvette à l’équipe d’architectes Polaris. Elle est opérationnelle depuis le printemps 2008, non loin des jeux pour enfants, qui ont commencé à être installés en 2006. Ceux-ci ont été complétés au printemps 2009 par une nouvelle et grande structure de jeux multiples et les pistes de boules sont désormais au nombre de quatre.

La “Coque” est jouxtée à l’Ouest, sur l’avenue J. F. Kennedy, par un bâtiment à caractère industriel, la Centrale de cogénération (Paul Bretz, architecte) qui alimente tous les bâtiments du Plateau en chauffage urbain, au fur et à mesure de leur construction. L’architecte Paul Bretz a également été choisi par le Fonds pour construire son bâtiment administratif dans le prolongement de la Centrale de cogénération. Un ensemble de facture architecturale homogène occupera donc l’angle de l’avenue J. F. Kennedy-rue Erasme à l’horizon de 2012, doté en outre d’un nouveau restaurant, ceci à un carrefour privilégié, entre les Institutions Européennes et le Parc Central.

Le Quartier du Parc Central accueille juste à côté le parking “Coque 2”, de 400 places, rue Erasme, qui complète l’offre en parc de stationnement public au centre du Plateau. Enfin, le quartier d’habitation PAP Reimerwée qui ouvre sur le Parc Reimerwée, est l’opération de logement pilote de la politique de mixité urbaine du Fonds. Le Parc Reimerwée suit le tracé de la voie romaine Luxembourg-Arlon et constitue le complément paysagé du Parc Central. Il assure également le lien avec le quartier d’habitation PAP Quartier du Kiem dont l’extension est à l’étude. Grâce à la réalisation du carrefour de Bricherhof, via le prolongement Nord-Sud du boulevard K. Adenauer, le Parc du Reimerwée et le Parc Central sont désormais directement accessibles depuis l’avenue J. F. Kennedy et le quartier de Weimershof.

L’art urbain, représenté jusqu’à présent par l’oeuvre Trois Iles, de l’artiste Marta Pan, qui met en évidence les liens qui unissent technique et écologie sur le lac du Parc Central et les stèles de Ulrich Rückriem Skulptur ohne Titel – Vier Variationen zum Thema Bildstock, qui marquent, à l’instar de bornes de l’Antiquité, la trace de la voie romaine dans le Parc Reimerwée, a été complété en 2008 par l’installation de la sculpture L’Africaine de l’artiste luxembourgeois Lucien Wercollier, déplacée du site Novotel dans le parc, ainsi que par la volière géante Bird Cage de l’artiste luxembourgeoise Sue-Mei Tsé, installée par la société Codic dans les jardins de l’ensemble d’immeubles K2. Ces 6 immeubles constituent un des 2 complexes d’immeubles de bureaux, avec l’immeuble “Président” sur l’ancien site “Le Foyer” voisin, qui dessinent désormais le front bâti de l’avenue J. F. Kennedy jusqu’au carrefour de Bricherhof.