Historique

En 1952, Luxembourg a été désigné comme siège provisoire de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (C.E.C.A.). Rapidement, l’espace disponible dans le centre-ville pour l’hébergement de nouveaux bâtiments administratifs fut épuisé.

Pour permettre un déploiement supplémentaire dans les environs du centre-ville, les autorités compétentes décidèrent d’exploiter le haut plateau du Kirchberg. La construction audacieuse d’un pont impressionnant rendit possible l’exploitation des vertes prairies du Kirchberg pour le transformer en un quartier résolument moderne de la ville de Luxembourg.

Sous la régie du Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg se sont érigés, sur environ 360 hectares, les complexes d’habitations, de commerces et de divertissements qui dessinent aujourd’hui le nouveau visage de la ville de Luxembourg.