Exposition Plateaux

Plateia_evento_Bordeaux_200Pedro Barateiro, Hugo Canoilas, Marco Godinho, Leni Hoffmann, 
Sophie Krier, Claude Lévêque, The Plug

Du 16 septembre au 12 novembre 2011, 
Quartier du Parc Central, Plateau du Kirchberg, Luxembourg

Plateaux : Construire, aménager, créer, imaginer

“Un plateau est toujours au milieu, ni début ni fin. Un rhizome est fait de plateaux, Gregory Bateson se sert du mot plateau pour désigner quelque chose de très spécial: une région continue d’intensités, vibrant sur elle-même, et qui se développe en évitant toute orientation sur un point culminant ou vers une fin extérieure”. (Gilles Deleuze et Félix Guattari, Mille Plateaux, Editions de Minuit, 1980).

Plateaux est une exposition organisée dans le cadre des 50 ans d’anniversaire du Fonds d’urbanisation et d’aménagement du Plateau de Kirchberg. Sept artistes ont été invités à proposer une œuvre en rapport avec le Kirchberg dans cette exposition temporaire prenant place dans l’espace public. Parmi eux, des artistes “locaux” comme Sophie Krier, The Plug et Marco Godinho ainsi que des artistes “internationaux” comme Pedro Barateiro, Claude Lévêque, Leni Hoffmann et Hugo Canoilas.

Chaque œuvre est pensée comme éphémère (pour la durée de l’exposition) et conçue principalement à l’aide de matériaux utilisés sur le Plateau du Kirchberg. Le titre de l’exposition fait référence aux plateaux de Luxembourg ainsi qu’à l’ouvrage Mille Plateaux du philosophe français Gilles Deleuze. D’autre part, aucun thème spécifique n’a été imposé à cette exposition. Bien au contraire, le véritable thème s’est imposé de lui-même : le Kirchberg et sa réalité. Ainsi, les résultats des interventions artistiques génèrent des réflexions sur les différents aspects du Kirchberg, qui pourront offrir de nouvelles pistes afin de continuer à continuer à construire, aménager et imaginer un Kirchberg idéal dans le futur.

Parmi ces réflexions, celle de l’urbanisme, se rapportant aux bâtiments et constructions du Kirchberg avec l’installation ludique et participative de Pedro Barateiro sur laquelle on peut s’asseoir et admirer le paysage. 

Hugo Canoilas installe trois voitures (récupérées par les services de la Police Grand-Ducale) pour évoquer le trop plein des flux routiers engendré par le Boulevard John Fitzgerald Kennedy. 

Marco Godinho donne sa vision de l’Europe aujourd’hui en installant douze drapeaux transparents sur le site, questionnant l’égalité des nations européennes et leur transparence apparente, mais aussi la disparition des couleurs faisant la différence et fierté des symboles du pouvoir. 

Sophie Krier a conçu une bande sonore sur l’histoire du Kirchberg dans laquelle différents protagonistes en rapport avec le Kirchberg ont été interviewés. Ainsi, le visiteur interactif peut « écouter le Kirchberg » tout en se promenant sur le site d’exposition. 

La sculpture de Leni Hoffmann sur le parvis de d’Coque génère un dialogue entre formes, couleurs et architecture et crée des rapports formels avec le centre aquatique et la centrale de cogénération. 

Claude Lévêque a installé une caravane sur un socle de parpaings à trois mètres de hauteur. Cette installation évoque le passage régulier de ce type de véhicule au Luxembourg ainsi que partout en Europe. La caravane, symbole de mobilité est mise en scène comme un vestige et une ruine de la modernité propre au XXe siècle. L’installation provoque une dualité entre la stabilité (socle) et la mobilité (caravane). 

Enfin, The Plug a construit un portail dont les portes sont inversées, métaphore du passage bloqué, mais aussi de la libre circulation dans l’espace Schengen.

Didier Damiani, Curateur de l’exposition

Contact presse
Marianne Brausch / email@fondskirchberg.lu
Didier Damiani / damiani@pt.lu

Exposition Plateaux
Organisation : Fonds d’urbanisation et d’aménagement du Plateau du Kirchberg
Responsable de l’exposition et architecte au Fonds Kirchberg : Marianne Brausch 
Curateur : Didier Damiani
Soutien logistique et trésorerie : asbl art contemporain.lu
Partenaires techniques : Administration des ponts et chaussées, ARCOOP